ATTENTION:

Le port du masque reste obligatoire dans les magasins, et dehors sur les marchés foires, brocantes, festivals, concerts, abords des crèches, établissements scolaires, files d'attentes, etc...
 
Ci dessous l'article 1 de l'arrêté 0234 du 17 juin pris par le Préfet des Bouches-du-Rhône
 
ARTICLE 1: Dans les espaces extérieurs ouverts au public, le port du masque n’est obligatoire, pour toute personne de onze ans et plus, que dans les conditions et pour les activités suivantes :
- sur les marchés de plein-air alimentaires et non-alimentaires, les brocantes et vide-greniers, foires et fêtes foraines, et les ventes au déballage ;
- pour tout rassemblement public générant un rassemblement important de population, dont les manifestations sur la voie publique mentionnées à l'article L. 211-1 du code de la sécurité intérieure, les festivals, les concerts en plein-air et les évènements sportifs de plein-air ;
- aux abords des crèches, des établissements scolaires et établissements d’enseignement supérieur, dans un rayon de 50 mètres aux alentours, aux heures de fréquentation liées à l’entrée et à la sortie des élèves et des étudiants ;
- dans les espaces d’attente des transports en commun terrestres, maritimes et aériens (abris bus, aérogares, quais des gares, quais des voies de tramways) ;
- aux abords des centres commerciaux dans un rayon de 50 mètres ; aux abords des lieux de culte dans un rayon de 50 mètres aux heures d’entrée et de sortie des offices ;
- au sein des espaces et des files d’attente à l’extérieur des établissements recevant du public ;
- aux abords des bureaux de vote et bâtiments publics mobilisés pour les opérations électorales des scrutins des 20 et 27 juin 2021 dans un rayon de 50 mètres.

Cette obligation de port du masque ne concerne pas :
• les personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui
mettent en oeuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus ;
• les personnes pratiquant une activité sportive ;
• les usagers de deux roues.
 
 
 
Le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé, dans un entretien à la presse régionale, un déconfinement en quatre étapes progressives, du 3 mai au 30 juin, conditionnées à la situation sanitaire dans chaque département.

Première étape : 3 mai 2021
Fin des attestations de journée et des restrictions de déplacement.
 

Deuxième étape : 19 mai 2021
Couvre-feu repoussé à 21h et réouverture des commerces, terrasses, musées, salles de cinémas et théâtres avec des jauges limitées. 
 

Troisième étape : 9 juin 2021
Couvre-feu à 23h et réouverture des cafés et restaurants en intérieur et des salles de sport.
Assouplissement du télétravail, en concertation avec les partenaires sociaux au niveau des entreprises.
 

Quatrième étape : 30 juin 2021
Fin du couvre-feu.
 

Ces mesures nationales pourront être tempérées par des « freins d’urgence » dans les territoires où le virus circule trop :

  • taux d’incidence supérieur à 400 infections pour 100 000 habitants ;
  • augmentation brutale du taux ;
  • risque de saturation des services de réanimation.

 

Le point sur les vaccins contre la Covid-19

La vaccination sera ouverte à tous les Français majeurs le 31 mai 2021.

Dans un entretien à la presse régionale, le chef de l'État a précisé les contours du passe sanitaire, un « outil supplémentaire pour assurer la protection des Français ».
Il doit permettre de montrer que l'on est vacciné ou testé négatif dans les deux jours qui précèdent son utilisation.
Il trouverait son utilité dans les lieux où se brassent les foules (stades, festivals, foires ou expositions).
Ce passe devrait exister en format papier ou numérique et fonctionnera via l'application TousAntiCovid.


Les prochains objectifs de la stratégie vaccinale sont les suivants :

  • 20 millions de personnes vaccinées à la mi-mai ;
  • 30 millions de personnes vaccinées à la mi-juin ;
  • d’ici la fin de l’été, tous les Français de plus de 18 ans qui souhaitent se faire vacciner pourront l’être. 

Pour accroître le rythme de la vaccination, les méga-centres de vaccination sont mis en place. Ils se distinguent par leur capacité vaccinale accrue (autour de 1 000 à 2 000 injections par jour). 

La stratégie de déploiement des auto-tests :

  • Depuis le 12 avril : libre accès en pharmacie pour tous sans remboursement, et avec remboursement pour les aides à domicile auprès de personnes âgées et handicapées et les accueillants familiaux.
  • Depuis le 19 avril : déploiement en Outremer, et expérimentation auprès de publics précaires.
  • Depuis le 26 avril : déploiement en établissement scolaire ou d’enseignement supérieur.

 

Les vaccins autorisés en France

Pour stopper la pandémie et retrouver une vie normale, les chercheurs et laboratoires du monde entier se mobilisent pour développer des vaccins efficaces contre la Covid-19. En plus des mesures barrières, la vaccination permettra de maintenir l’impact de l’épidémie et de réduire la mortalité et la morbidité liées à l’infection virale. À ce jour, quatre vaccins sont autorisés en France :

  • Pfizer/BioNTech ;
  • Moderna ;
  • AstraZeneca ;
  • Janssen.

Les trois premiers vaccins s’administrent en deux doses. Pfizer/BioNTech et Moderna sont des vaccins à ARN messager (Acide ribonucléiques), ce qui induit un circuit logistique et un mode de conservation différents des vaccins « classiques ». AstraZeneca, à vecteur viral, bénéficie d’une logistique simplifiée.

Le quatrième vaccin, Janssen, de l'entreprise américaine Johnson&Johnson, a obtenu le 11 mars le feu vert de l'Agence européenne des médicaments (EMA). Ce vaccin à vecteur viral ne nécessite qu'une seule dose et ne requiert pas de très basses températures pour sa conservation. La Haute autorité de santé l’a inclus le 12 mars dans la stratégie vaccinale en France. Il est administré aux personnes de plus de 55 ans depuis le samedi 24 avril 2021.

Un circuit sécurisé

Pour garantir la sécurité de son utilisation, le développement d’un vaccin est soumis à des exigences réglementaires strictes. Avant d’être mis à la disposition de la population, le vaccin nécessite la mise en place d’essais cliniques. Les résultats doivent être satisfaisants en termes de réponse immunitaire, d’efficacité, de sécurité et de qualité pour que le vaccin soit validé. Les essais cliniques ont lieu dans différents pays comme la France où il est possible de se porter volontaire pour participer à des essais via la plateforme Covireivac.

Actuellement, la politique de pré-achat du Gouvernement vise à sécuriser l’accès de la France aux vaccins les plus prometteurs, en quantité suffisante et à des conditions tarifaires compétitives. Pour autant, l’achat lui-même reste conditionné aux résultats des essais cliniques et à l’autorisation de mise sur le marché par l’Agence européenne du médicament (EMA).

La Commission européenne a engagé 2,7 milliards d’euros de son instrument d’aide d’urgence pour financer les laboratoires les plus avancés dans leurs recherches. Cet investissement permet également de précommander des doses qui seront partagées entre les États membres. La Commission a ainsi conclu 6 contrats de pré-achat de vaccins contre la Covid, pour un total représentant plus d’1 milliard de doses dont 200 millions pour la France. D’autres arriveront.
 

Les personnes éligibles à la vaccination


Le déploiement de la vaccination se fait progressivement suivant une logique simple : la priorité est donnée aux publics les plus vulnérables au virus et les plus susceptibles de développer des formes graves de la maladie.

À ce jour, les professionnels éligibles à la vaccination sont les :

  • professionnels de santé ;
  • professionnels d’un établissement de santé ;
  • professionnel d’un établissement ou service médicosocial intervenant auprès de personnes vulnérables ;
  • salariés de particuliers employeurs intervenant auprès de personnes âgées et handicapées vulnérables ;
  • sapeur-pompiers.

Par ailleurs, depuis le 17 avril 2021, des créneaux dédiés aux professionnels prioritaires de plus de 55 ans (enseignants, policiers, gendarmes...) sont ouverts en centres de vaccination.

Etes vous éligibles à la vaccination?  Faites le test ici!

Centres de vaccination Covid-19 Bouches-du-Rhône ICI!

 

 

POUR TOUT RENSEIGNEMENT,

UN NUMERO DE TELEPHONE GRATUIT:

0800 820 830

 

publication

L’écho du cours

N°102 PDF - 2mo Télécharger
20°C nuageux Humidité : 66% Vent : 1.36km/h Lever du soleil : 05:56 Coucher du soleil : 21:22
jeudi

26°C / 16°C
vendredi

27°C / 14°C
samedi

31°C / 15°C

Restez connecté